Le syndrome des syndromes

2015 . 05 . 14

marie-bissonnette-communication-consultante-quebec-blogue-le-syndrome-des-syndromes

Premier article de blogue de ma nouvelle vie de consultante. Après plus de quatre mois à y penser et autant à m’organiser… syndrome de la page blanche!

Voilà où j’en suis.

Eh oui, je sais, cordonnier mal chaussé. Mais que voulez-vous? J’ai déjà beaucoup donné ces derniers temps. J’oserais même vous pointer du doigt, oui oui, vous, chers clients, pour cette négligence à faire aboutir mes propres affaires. Vous avez été si fidèles et nombreux à me faire confiance, et vos projets si captivants, que je n’ai vu le temps passer. Il a passé, pourtant. Et aujourd’hui, je vous sais gré de me conforter, jour après jour, dans ma décision d’avoir fait le grand saut.

N’empêche que pour le moment, ce fichu syndrome ne me lâche pas! Parlons-en.

Quand la situation semble apocalyptique, imaginer pire. Voyons voir. Y a-t-il plus angoissant que l’étincelle qui ne vient pas? Oui, bien sûr. Il y a le client qui n’appelle pas! Car c’est connu, départ en lion ne signifie pas toujours arrivée triomphale. Pensez au lièvre et à la tortue. La vigilance est de rigueur, donc. En temps prospères, redoubler d’ardeur pour assurer le long terme et éviter les temps morts. Mais vous connaissez, n’est-ce pas? Retournons donc la situation.

Tout comme moi, vous convoitez sans cesse de nouveaux clients, de nouveaux partenariats, de nouveaux défis. Assise à mon poste, face à mon écran de moins en moins vide, les idées recommencent tout à coup à foisonner tandis que de votre côté, vous recherchez toujours des solutions originales pour séduire et attirer. Ça y est, j’y suis! C’est là que nous pouvons mutuellement nous aider.

Finis les syndromes de la page blanche ou du téléphone qui se tient coi!

J’aurai des projets. Vous aurez des clients.

Et il ne nous restera plus qu’à redoubler d’ardeur pour assurer le long terme et éviter les temps morts!

Voilà. C’est simple.

MarieBis

Photo : @simonogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *